Spinning Flower

Un blog qui parle de tricot, de filage, de laine, de dentelles, de tissage, de pays étranges et merveilleux, d'aquarelle, de plantes, et d'autres choses auxquelles je n'ai pas encore pensé... A spinning, weaving and knitting blog about wool, flowers, spind

26 mars 2009

Je soutiens le Pape

Bonjour! Je suis désolée pour celles que cela va choquer, mais je soutiens notre Pape.

Que de coups montés par la presse. Je m'étais étonnée de toutes les gentillesses qui avaient plu lors de l'ouverture des Bernardins et j'attendais le "retour de bâton". Alors quoi? Une brebis galeuse - un "même-pas évêque" négationniste - et c'est tout le troupeau ainsi que le berger qu'il faudrait brûler.
Je suis heureuse d'être catholique et si certains français ont des raisons personnelles de culpabiliser face au génocide de la deuxième guerre mondiale, tel n'est pas mon cas. Heureusement, nos amis juifs ne s'y sont pas trompés et ont apporté à ce sujet leur soutien à Benoît XVI.

Autre crime atroce! Le Pape serait contre la capote!
Le problème de la capote, c'est qu'elle n'est pas 100% efficace. Rien qu'en France, où toutes les femmes en âge de procréer (80%) ont accès à une contraception qui est majoritairement la pilule (sachant que la pilule est 100 fois plus efficace que le préservatif), une femme sur deux se trouve enceinte dans sa vie sans l'avoir voulu... Cherchez bien parmi vos amies: plus d'une sur deux! Alors qu'est-ce que ça serait si on n'avait que le préservatif! Et si à la place de tomber enceinte, on risquait d'attraper le SIDA?!? Une chance sur deux sur toute une vie??? Ajoutons à cela que la capote n'est pas considérée par l'Eglise comme un crime abominable mais que la question de son utilisation doit être traité au cas par cas, donc selon la conscience de chacun: donc? Quel est le problème? Seulement ça, apparemment nous sommes sans doute trop bêtes pour que nos journalistes nous l'expliquent.

Saviez-vous que LA MOITIE des centres de soin qui s'occupent de personnes atteintes du SIDA dans le monde, sont catholiques?

Mais l'ultime condamnation, la voilà: barbares que sont les catholiques, qui condamnent les médecins d'une pauvre petite fille de 9 ans, au Brésil, ayant avorté de jumeaux issus du viol de son beau-père. En passant, je suis frappée du manque d'informations disponibles sur ce qui s'est passé là-bas. Ce que je sais est que l'excommunication qui a été prononcée l'est en général: les personnes qui avortent s'excluent d'elles-mêmes de l'Eglise. Inversement, il suffit qu'elles souhaitent y revenir en regrettant cet acte, pour y être à nouveau accueillies. L'Eglise considère que la petite ne porte pas de culpabilité, puisqu'elle est mineure. Bon alors, où est le problème?

Laissez-nous penser si nous le voulons que l'avortement consiste à supprimer la vie d'autrui, donc qu'il pose problème en tant que tel, et que réaliser un avortement est très certainement contradictoire avec une vie de foi. Lisez le livre de Justine Lévy: dans nombre de cas l'avortement est demandé par un proche, par un ami, un patron, des parents qui ne veulent rien laisser voir. Protéger la vie de la mère? L'occident n'a jamais été aussi riche, certaines n'ont rien à craindre pour leur vie, mais plus pour le porte-monnaie du ménage. Perdre son emploi à cause d'une grossesse pour une femme, qui peut être abandonnée par son mari n'importe quand, c'est prendre un gros risque... Croyez-vous que les chrétiens ne savent pas quelles sont les détresses?
Mais malheureusement, toute grossesse comporte ses risques. Rêvez-vous à la machine qui fait des enfants et au jour où votre assureur refusera de couvrir votre grossesse car trop risquée? Déjà, certaines femmes riches ou des couples gays font porter leurs enfants... est-ce vers cela que nous allons?
Une grossesse sera de moins en moins rentable pour être défendue par notre société mercantile, et même cette société défend l'avortement des pauvres: c'est bien ça dont il est question au Brésil.
Nous demandons que les questions soient posées, qu'on aide les femmes à aller jusqu'au bout de leur grossesse au lieu de leur dire "vous avez le choix (d'avorter ou d'assumer)" en les abandonnant dans la solitude! Et aucun de nous ne peut juger de ce cas en particulier - surtout vu le peu d'information qu'on en a.

L'important est que nous savons aimer et pardonner, quel que soit le crime. Mais il faut savoir désigner le mal, savoir le nommer pour s'en libérer! Nier l'existence du mal n'a jamais permis d'en être débarrassé.

Les bien-pensants ne sont pas là lorsque chaque semaine en France 15 tombes chrétiennes sont profanées. C'est normal, pensez-donc, en moyenne deux tombes par jour! Ni lorsqu'un attentat au Nigeria, juste après celui de Bombay (130 morts), fait 300 morts, seulement des chrétiens. Ou que des petites filles Coptes d'Egypte sont quotidiennement enlevées et mariées de force à des personnes d'une autre religion. Elles ne sont pas plus vieilles que la petite fille du Brésil. On s'en moque des chrétiens, en France, aujourd'hui.

En cette période de carême, il faut relever la tête et espérer que la vérité sera reconnue, qu'on nous fera plus de justice sur le travail d'amour et de miséricorde que nous voulons accomplir chaque jour, et que ne reflètent pas ces événements montés en épingle. Je pense malheureusement que la France qui ne sait même plus apprendre à lire à ses enfants fonce tout droit vers une dictature bien méritée, du fait de l'ignorance et de l'apostasie consenties de ses citoyens. J'espère un changement, mais lequel?

Posté par fleurt à 16:21 - Broderie, philosophie etc. - Commentaires [26] - Permalien [#]

Commentaires

    Tu as raison Fleur, je suis très choquée, et même terrifiée à la lecture de ton message...

    Posté par Christine , le 26 mars 2009 à 21:26
  • Bravo pour ces paroles de vérité !

    Posté par benoisette , le 26 mars 2009 à 21:32
  • je suis desolee je ne peux pas signer tes propos...mais c ta facon de penser...et ca je le respecte...

    Posté par rachel , le 26 mars 2009 à 22:27
  • Je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis, mais je crois également qu'il faut respecter la vie plus que le portefeuille et cesser d'offrir le choix entre l'avortement et l'abandon. Personne ne parle plus d'abstinence non plus. Merci pour le courage de tes convictions que tu nous montres!

    Posté par Louise , le 27 mars 2009 à 02:27
  • Je suis attérée par de tels propos. Comment peut-on considérer que le port du préservatif en Afrique doit se faire au cas par cas ? Alors qu'il s'agit de vies humaines. On meurt en Afrique du Sida, je vous le rappelle. Parce que les femmes n'ont pas le choix face aux assauts des hommes (et je ne suis pas féministe). Vous parlez avec votre vision d'occidentale. Que penser de ces femmes africaines qui sont malades du Sida, le transmettent à leurs enfants uniquement parce que leur conjoint ne se protègent pas lors de rapports avec d'autres partenaires ? ¨(extérieures au couple. Belle leçon de chétienté !!!)
    Vous condannez l'avortement de cette petite fille de 9 ans en expliquant qu'elle a anéanti la vie ? Mais que dire de SA VIE A ELLE ? Elle est un être humain, les embryons, ni au regard de la loi, ni vis à vis du corps médical ne sont des ETRES vivants. Mais encore et uniquement des cellules !!!! J'ai choisi de protéger les ETRES vivants et non pas les cellules qui peuvent détruire une vie.
    Votre façon de pensée, qui vous appartient, est proche de la pensée de nos aïeux (19 ème siècle). Et je ne peux, et ne veux, surtout pas partager ces idées. Ne vous en déplaise. Essayez de vivre au XXIè siècle, ça ouvre l'esprit. Et la religion ne pardonne pas tout. Je vous souhaite une bonne continuation et surtout une meilleure ouverture d'esprit sur les malheurs d'autrui.

    Posté par rêves de tables , le 27 mars 2009 à 06:59
  • tes convictions sont respectables, qu'on soit d'accord ou pas avec toi

    Posté par sand354 , le 27 mars 2009 à 07:01
  • Réponse à rêves de tables. Donc justement, on a selon l'Eglise, le droit d'utiliser le préservatif quand on veut (je traduis pour les gens qui ne comprennent pas), je répète, selon sa conscience et son choix. Mais le problème est que dans un couple il faut être complètement crédule pour s'imaginer être protégés d'une grossesse ou du sida avec le préservatif! C'est un leurre, une croyance fausse. Demandez à votre gynécologue si la préservatif vous garantit contre la grossesse ou le sida sur toute une vie d'utilisation? S'il a compris comment fonctionnent les probabilités il vous dira que non, sûrement pas!
    Pour la petite fille, je ne la condamne pas, ni personne (c'est dingue comme il faut répéter?!). On nous explique toujours que l'avortement est pour protéger la vie de la mère mais dans les faits, en tous cas en France, c'est faux pour une très grande majorité de personnes.
    Donc: (1) on se sert du préservatif comme on veut mais on essaie de comprendre que c'est pas du garanti 100% et (2) on ne juge pas la petite fille. Mais bon, si on est vraiment bouché on peut continuer de dire que les cathos sont des ignobles types du fait qu'ils aient décidé de regarder certaines vérités en face.

    Posté par fleur , le 27 mars 2009 à 08:39
  • Je vais dans ton sens, également dans la mesure où le pape d'après ce que j'ai compris n'a pas dit "à bas les capotes" mais bien que distribuer des capotes seulement (même en expliquant comment on s'en sert) ne règle pas le problème mais l'aggrave, car il donne un sens de l'impunité, par rapport à la maladie, à la morale, aux autres risques dont la grossesse non désirée. Et ce sont en bout de course toujours les femmes qui paient la facture.
    Seulement nos sociétés ne sont pas prêtes à accepter les sacrifices qui devraient être faits pour que les enfants de ces pays aient tous accès à une école, à une vie digne...sachant de plus que la mesure d'hygiène la moins bien partagée du monde ce sont les toilettes...
    Moi non plus je n'aime pas les condamnations sans nuances du pape, même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit, ni la manière dont il le dit.
    Merci pour ton billet fleur

    Posté par Stephanie , le 27 mars 2009 à 11:40
  • Je ne suis pas médecin mais je me demande si le fait d'être enceinte à 9 ans de jumeaux est vraiment "bon" pour la santé ? J'ai même tendance à penser le contraire et même si la grossesse et l'accouchement se passent bien, que penser de l'honneur (tout simplement) de cette petite fille ? Au fait et le beaux-père violeur, qu'en penses-tu ?

    Posté par dominique08 , le 27 mars 2009 à 13:39
  • tout un chacun a une décision lourde à prendre a certain moment de sa vie ..il faut être entouré je pense que ce n est meme plus une histoire de religion mais bien de coeur
    biz fleur

    Posté par ophélie , le 27 mars 2009 à 14:20
  • bravo, petite Fleur.

    Posté par Luisa , le 27 mars 2009 à 17:25
  • Je ne te soutiens pas non plus, tu penses comme tu veux. Moi, je ne suis plus catholique depuis longtemps, j'ai avorté et j'ai divorcé et je ne vois pas pour quelles raisons et par rapport à qui je devrais me repentir.

    Posté par Théonie , le 28 mars 2009 à 09:16
  • Je suis catholique et professeur de religion...Au risque de recevoir un coup de crosse, JE ne suis pas d'accord avec les propos du Pape....Tu parles de dictature.....Qui excommunie? Qui menace....?
    Et si un immonde(sans capote)violait ta petite fille....qu'il lui laisse 1 ou 2 mômes et le Sida en prime....???? Que dirait l'Eglise? Il est grand temps que le chef de notre religion s'occupe de ses brebis....qu'il soit à l'exemple de Jésus, un bon pasteur....et qu'il aime tout son troupeau....Excommunier une équipe médicale toute entière....mais où va-t-on?...Où est l'Amour de Dieu? Que notre Pape regarde le monde avec les yeux de Dieu et qu'il arrête de soutenir certains évêques qui se prennent pour des princes de l'Eglise....Dieu a toujours été du côté des hommes et Ratzinger n'est pas du côté de Dieu quand il tient de tels propos!

    Posté par clampinette , le 28 mars 2009 à 12:40
  • Réponse à Clampinette. Je suis étonnée de vos propos d'experte. L'excommunication est latiae sententia, elle n'est pas prononcée contre une personne en particulier, ce sont les journaux qui présentent cela de cette façon. L'Eglise est évidemment contre le viol et encore une fois, n'interdit pas le préservatif; elle dit seulement que le préservatif n'est pas une protection efficace; en vous lisant, j'ai l'impression que vous connaissez de "bons violeurs" qui l'utilisent?...
    Les Etats qui nous gouvernent sont-ils plus efficaces que l'Eglise pour empêcher les horreurs? Bertrand Cantat est sorti de prison moins de 4 ans après avoir tabassé à mort Marie Trintignant, et que dire de violeurs assassins relâchés moins de 10 ans après les faits, qui récidivent en assassinant des jeunes filles et des enfants. Tout cela pour soulager les bonnes consciences occidentales anti-prison. Pardonner, est-ce ne pas voir?
    Concernant l'excommunication, elle signifie une interdiction de communier: cela n'empêche pas l'amour et sa recherche (les enfants qui n'ont encore jamais communié par ex)! Il y a si peu de gens qui croient en la personne réelle dans la communion, qu'on voit mal en quoi elles seraient dérangées ne pas communier. Quant à la "menace", je ne vois pas en quoi sont "menacées" les athées et autres personnes non catholiques réalisant fréquemment des IVG, sans que ça leur pose de problème de conscience: que leur importe l'avis du Pape. Enfin, pour un professeur de religion, il me semble que vous devriez savoir que la personne négationniste que vous nommez "évêque" non seulement ne l'est pas aux yeux de l'Eglise mais qu'elle n'y est pas entièrement réintégrée et que de plus le Pape lui a demandé de revenir sur ses propos. De nombreux "vrais évêques" sont très libres de leur parole et de leurs actes, vous le savez bien, et le Pape n'est qu'un évêque comme un autre à qui on attribue faussement une infaillibilité permanente: cela aussi devrait être dit, au lieu de l'attaquer frontalement et systématiquement par pure haine.
    La réalité est que nous sommes dans un monde qui refuse de voir le mal dans ses actes quotidiens et de confort, parce qu'elle veut la liberté de faire tout ce qu'il lui plaît. C'est pour cela que notre époque condamne le catholicisme et ne veut retenir du message de Jésus qu'un discours lénifiant permettant l'accès gratuit au bonheur sans douleur.
    La vie n'est pas comme ça. La souffrance existe parce que d'autres, trop libres, ont bien voulu nous l'infliger depuis l'origine des temps et des familles. Peut-être ne croyez vous pas non plus au péché originel non plus? Quelle réponse idiote sur le néo créationnisme vais-je m'attirer en écrivant cela? C'est une lutte de vouloir se débarrasser du mal et de la souffrance. Qui nous donnera la justice? Sûrement pas nos gouvernements assassins et égoïstes.
    Bien à vous.

    Posté par fleur , le 28 mars 2009 à 13:16
  • Evidemment, le préservatif n'est pas efficace à "100%", mais quel médicament l'est ? Est-ce pour autant légitime de dire qu'il n'est pas une protection efficace, comme tu l'écris ? La prévention des IST est à mon sens une affaire trop grave pour se perdre dans des nuances, le message doit être simple et clair: bien utilisée la capote EST efficace et c'est le seul moyen disponible. Dans le cadre d'une consultation médicale, on pourra apporter des nuances, et c'est là que le cas par cas peut s'appliquer, mais pas dans un message relayé dans le monde entier.
    Si je continue à te lire pour tes créations manuelles, je ne peux te suivre dans tes convictions, j'ai pour ma part déserté les églises depuis bien longtemps, et je continuerai à soutenir les associations de lutte contre le SIDA et à transmettre des messages de prévention à mes élèves de lycée. C'est ma manière de respecter mon prochain.

    Posté par bulle , le 28 mars 2009 à 16:24
  • Vous voyez....le"coup de crosse" ne s'est pas fait attendre! Le pasteur divise son troupeau et le met en danger....Je ne suis pas systématiquement contre le Pape et je n'éprouve pour lui aucune haine....mais admettez tout de même que de telles polémiques ne servent pas l'Eglise! Il accumule bourdes et dérapages!
    Il est du devoir de tous les enseignants de délivrer ce message de prévention...Pour le moment, techniquement, il n'y a que le préservatif qui protège du sida! Il y va de la survie de l'humanité!
    Quant à vos propos sur le négationnisme et le créationnisme, vous mélangez tout... Ce n'est pas le même débat.
    Affinez votre information sur la définition exacte de l'excommunication.
    Aucun évêque ne peut parler en son nom propre; il ne peut parler qu'au nom de l'Eglise; il n'est donc jamais libre de ses propos...
    Une société qui n'évolue pas est une société qui meurt; il en est de même pour l'Eglise.
    Avant de terminer, je tiens à vous faire remarquer que toutes les personnes qui ne pensent pas comme vous ne sont pas forcément "bouchées"...

    Posté par Clampinette , le 29 mars 2009 à 01:40
  • Je ne sais pas exactement de quelle "religion" Clampinette est professeur...mais sûrement pas de religion chrétienne...Elle s'y connaît autant que l'ami Ricoré en neurochirurgie pédiatrique.....Revoyez vos cours , être "professeur" suppose tout de même un certain savoir qui semble vous faire défaut...

    Posté par brebis , le 29 mars 2009 à 19:52
  • ...

    http://www.blog-sine.com/blog/wp-content/uploads/2009/03/une-sine-hebdo-29.jpg

    Posté par Erolf , le 29 mars 2009 à 23:24
  • c'est un post très courageux. Mais je ne suis pas d'accord avec une grande partie de ce qui est écrit.

    En France une grossesse sur trois se termine par une IVG. De là à dire qu'une femme sur deux aura une grossesse non désirée, il y a un pas énorme, franchi allègrement dans le post...(j'aimerais bien les références de l'article où ça a été publié).
    Le préservatif est très efficace dans la prévention des MST et des grossesses non désirées, à la condition expresse de l'utiliser pour absolument TOUS les rapports, sans exception. Prétendre le contraire tient de la mauvaise foi.

    Par ailleurs, si le commentaire de clampinette au post est un peu vif, et sans doute pas très bien formulé, la réponse de fleur à ce commentaire est d'une mauvaise foi digne d'un jésuite...(et l'infaillibilité du pape est bien un dogme de l'église catholique, comme le dogme de l'immaculée conception, qui signifie que la vierge a été conçue libre de pêché!)

    Sur ce... j'applaudis le courage du post, mais je n'en soutiens pas le contenu. Je respecte les opinions de Fleur. Je ne les partage pas.

    Posté par Noémie , le 30 mars 2009 à 16:58
  • Pardon, Fleur, d'intervenir encore une fois ici, mais flûte à la fin de ces demi-vérités qui sont en fait de vrais mensonges...

    Le cliché habituel de l "infaillibilité" du Pape ne veut pas dire qu'il a raison chaque fois qu'il ouvre la bouche (ça serait pratique pour les prévisions météo) :le dogme de l'infaillibilité concerne le MAGISTERE, c'est à dire le Pape et le collège des évêques ENSEMBLE, et dans des circonstances BIEN PRECISES qu'il serait trop long d'expliquer ici (mais on peut trouver l'info facilement ). Pour le dogme (ouh, ça aussi c'est un mot qui fait peur !!!) de l'Immaculée Conception, même chose, on ne peut pas l'évoquer en deux mots approximatifs (même s'ils ne sont pas faux..)
    INFORMEZ VOUS les filles !!!! Si vous êtes de bonne foi et libre de tout préjugé négatif envers les cathos, vous trouverez toute l'info disponible sur le net !

    Posté par brebis , le 30 mars 2009 à 18:58
  • Bonsoir à toutes, finalement c'est encore plus fort, voici ce que j'ai trouvé:
    "Chaque femme connaît dans sa vie, en moyenne une grossesse accidentelle. Une fois sur deux, elle décide de l'interrompre." Référence sur cette page,
    http://www.cngof.asso.fr/d_cohen/coB_12.htm#haut
    provenant du site du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.
    Vous pourrez vous renseigner dans ce volumineux rapport sur ce que les experts appellent le paradoxe Français de l'IVG: plus il y a de contraception, plus il y a d'IVG (c'est un fait scientifique apparemment, pas un jugement de ma part).

    Concernant la fiabilité du préservatif, le wiki dit: "L'efficacité du préservatif dans la prévention des IST n'est connue qu'approximativement, et varie, selon les études disponibles, entre 60 et 96 % environ", chercher dans wikipedia" preservatif. Comme quoi le taux de succès scientifiques dépend des études, ce qui je trouve, n'est pas très rassurant pour les utilisateurs!

    Concernant l'infaillibilité papale, elle n'existe que dans certaines conditions d'exercice, et pas systématiquement, voir par exemple aussi wikipedia.

    Wiki n'étant pas une source très fiable, vous êtes libre de creuser, ou bien d'aller torpiller le tabou en posant la question aux personnes concernées dans votre entourage (femmes ayant rencontré une grossesse inattendue, personnes à risque de sida...)

    Enfin je précise: loin de moi l'idée que les méthodes scientifiques ne seraient pas efficaces contre les MST ou pour la contraception, je dis qu'elles ne le sont pas totalement, et qu'il vaut mieux en être conscient, pour choisir sa vie en fonction de cela!

    Posté par fleur , le 30 mars 2009 à 22:35
  • Voici un article de Libération (qui n'est pas à proprement parler un journal vendu aux cathos ))
    http://www.liberation.fr/societe/0101558918-le-dogme-de-la-capote

    A lire attentivement...et à méditer...Oui, il y a aussi un "dogme de la capote" !!!

    Posté par brebis , le 31 mars 2009 à 08:13
  • Merci beaucoup, fleur, pour cette référence... Je suis (un peu) étonnée par les chiffres français quand on les compare aux chiffres allemands et aux chiffres hollandais en ce qui concerne le pourcentage d'IVG par rapport aux grossesses... Les allemandes et les hollandaises semblent avoir moins de problèmes de contraception que les françaises? Ou alors en cas d'accident elles décident plus souvent de mener leur grossesse à terme? C'est curieux...

    Merci également à brebis pour l'article de libé, qui est très bien fait. Et qui est vrai. Il y a d'autres moyens que le préservatif dans la lutte contre le SIDA.

    Que rajouter?
    Que le post de Fleur détonnait dans la marée de réactions anti-pape, anti-église de ces dernières semaines. Qu'il a suscité un débat très intéressant. Que j'ai appris des choses. Et que je continue à ne pas vraiment apprécier notre Pape actuel, ni celui auquel il a succédé... (mais c'est mon avis, à moi, et ça n'a rien à voir avec le débat en cours).

    Merci Fleur!

    Posté par Noémie , le 31 mars 2009 à 10:45
  • Chère Fleur,

    il est prouvé par de nombreux scientifiques (et même des non chrétiens !) que le préservatif est loin d'être aussi efficace que l'affirment ses promoteurs. Mais ceux-là, on les fait taire : c'est qu'il y a trop d'argent en jeu, vois-tu ? Comme toujours, la question à se poser est "à qui profite le crime ?"

    Nous vivons dans une société qui non seulement a atteint le fond de la dépravation, mais qui de plus ne supporte plus la moindre lumière : les fils des ténèbres craignent la lumière, dit l'Evangile, parce que leurs oeuvres sont toute de ténèbre ! De ce fait, notre civilisation pourrissante reproche aux juifs d'être juifs, aux musulmans d'être musulmans, aux chrétiens d'être chrétiens...etc. Nous devrions être chrétiens, oui mais pas trop !!!

    Je dois avouer que je suis mal placée pour défendre le pape actuel, étant donné que je suis traditionaliste et penchant vers le sédéprivatisme (je ne reconnais pas l'autorité des prélats occupant le trône de st Pierre après Pie XII). Néanmoins il est clair que Ratzinger n'a fait qu'énoncer une verité de base, que n'importe qui aurait pu prononcer et qu'on entend très souvent dans les milieux catholiques. Tout ce foin est orchestré par les media pour salir et encore salir la religion catholique. Rien de nouveau sous le soleil, en bref !

    Posté par Frédérique , le 03 avril 2009 à 11:51
  • ha! chère Fleur!

    je te reconnais bien là, ton courage à te positionner, ta hargne à te défendre! j'apprécie!
    j'ai moi tout simplement envie d'ajouter que c'est notre mentalité occidentale, notre vision de l'amour humain qui est en train de tuer des millions d'aficains.... et si les propos du pape étaient vraiment écoutés et importants en Afrique, il y aurait moins de sida, la fidélité, c'est encore le meilleur moyen de protection non? je pense que c'est "juste" ca qu'il voulait dire ne parlant du préservatif.... et pour une fois que l'Eglise ne pratique pas la langue de bois mais s'adresse aux hommes comme à des gens responsables et conscients, il se fait fusiller à l'eau chaude.... faudrait savoir ce qu'on veut!

    Posté par Florence , le 12 avril 2009 à 09:56
  • j'approuve ta prise de position, et suis plutot d'accord avec toi, hélas c'est la presse decide pour vous si vous etes blanc ou noir..

    Posté par Violaine , le 18 avril 2009 à 12:29

Poster un commentaire