Spinning Flower

Un blog qui parle de tricot, de filage, de laine, de dentelles, de tissage, de pays étranges et merveilleux, d'aquarelle, de plantes, et d'autres choses auxquelles je n'ai pas encore pensé... A spinning, weaving and knitting blog about wool, flowers, spind

09 mai 2006

Totalitarism, Tyranny Ltd

J'inaugure pour l'occasion une nouvelle rubrique après avoir découvert ce livre de broderie, marquoirs en liberté, où j'ai trouvé ceci, une phrase attribuée à Platon:

platon

Valérie Lejeune écrit aussi: "c'est peut-être pour ça que nous tirons l'aiguille: pour effacer le temps, le gommer afin de nous sentir riches d'en disposer à notre guise". Une forme de liberté, pour celles qui comprennent!

Il est néanmoins intéressant de pouvoir classer, selon les critères journalistiques en vigueur dans la France de 2006, Platon dans la catégorie des réacs, peut-être même bien dans celle des fascistes? Selon les mêmes critères, la Chine étant entrée dans l'OMC, les critiques se font très, très gentilles dans nos grands quotidiens nationaux, tous dûment subventionnés. Pourtant, pour plus de détails, allez voir le blog de raffa (que l'une de vous a déjà mentionné sur son site). Combien de nos vêtements sont maintenant fabriqués dans ce pays criminel? Et, qui va en parler parmi nos chers intellectuels? Personne. Il est bien plus facile de se battre la coulpe ou celle du voisin, ou encore d'une victime désignée pour l'occasion.

Voici un souvenir:

premier_point_de_croix

A bientôt!

Posté par fleurtdemalakoff à 20:44 - Broderie, philosophie etc. - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci Fleur d'en parler à nouveau.

    Posté par Angsoka , le 10 mai 2006 à 07:12
  • Merci Fleur pour cette magnifique phrase de Platon.
    C'est hélas d'actualité...

    Posté par Florence H , le 10 mai 2006 à 07:49
  • Ah merde. Rendez-nous Platon!!

    Posté par Sophie , le 10 mai 2006 à 08:38
  • On est dans une logique de production et commercialisation de masse, la mondialisation telle qu'elle est pratiquée n'est pas belle à voir, et alors bonjours les conséquences à plus ou moins long terme !! Je ne peux jamais m'empêcher de faire le lien avec les pucerons sur le rosier, qui sucent la sève jusqu'à ce que la plante s'épuise, et après les pucerons, et bien ils se sont tant développés qu'ils finissent par mourrir, c'est absurde.

    Posté par Sandrine Tricof' , le 10 mai 2006 à 10:00
  • My French is quite rusty (not so good anymore). I admire you're commenting in English. I'm much too fearful of making mistakes. I enjoy visiting your site and other French sites so that I can practice reading in French again, mais je veux essayer à écrire ici en Français une fois? Je ne connais (sais?) pas tous les mots qui appartiennent au tricoter où aux ordinateurs. Pour la plupart, je ne me souviens pas bien à parler où écrire en Français. Il est, bien sûr, plus facile à seulement lire. Il me faut chercher presque chaque mot dans la dictionnaire et rechercher comment taper chacun des accents sur le clavier. J'essayerai de temps en temps.

    Posté par Siri , le 11 mai 2006 à 09:15
  • ah, la belle page de chaussettes dans le post précedent !

    Posté par joellen , le 11 mai 2006 à 21:48
  • J'adore ce canevas, et je le trouve beau (et vrai) dans le fond et dans la forme.
    Existe-t-il en kit, ou en grille? Sinon je le recopierai!
    Et dire que parfois j'entends mentionner le point de croix comme le comble de l'occupation féminine stérile! La broderie peut être la meilleure et la pire chose.
    Merci pour toutes tes pjotos, les écheveaux d'alpaga sont très doux, même en photo...

    Posté par Hélène , le 25 mai 2006 à 18:03

Poster un commentaire